?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Par Graphe Social, Dave parle de ses travaux en cours pour ouvrir les réseaux sociaux. Traduction en cours d'un billet original paru le 20 septembre 2007. Pour raffiner le texte, n'hésitez pas à éditer la page-miroir sur mon wiki personnel de travail ou à laisser un commentaire. D'avance merci de votre attention et/ou participation. Ce travail s'inscrit dans la recherche en cours sur la "Portabilité du Réseau Social".

David Recordon : Nous Ouvrons le Graphe Social

Vos listes d'amis et connexions sur les sites web sociaux que vous utilisez, parfois appelées votre graphe social, vous appartiennent. Aucune société ne devrait posséder ceux que vous connaissez et la façon dont vous les connaissez. OpenID, qui est né chez Six Apart il y a moins de deux ans, a réussi en adoptant une philosophie similaire : aucune société ne devrait détenir en propriété l'identité en ligne de quiconque. Un graphe social ouvert est tout simplement aussi important qu'une identité ouverte.

  • Vous devriez posséder votre graphe social
  • La vie privée doit être produite proprement en mettant le contrôle entre vos mains
  • Il est bien de pouvoir trouver ce qui est déjà public vous concernant sur l'internet
  • Tout le monde a de nombreux graphes sociaux, et ils ne devraient pas toujours être connectés
  • Les technologies ouvertes sont le meilleur moyen de résoudre ces problèmes
  • Nous allons bientôt publier du code et des démos.

Nous croyons en l'ouverture. Nous avons été parmi les premiers supporters de RSS et Atom pour la syndication de contenu. Nous avons été les pionniers pour l'utilisation des APIs de métaweblog et publication Atom. Nous avons développé le Profil Open Media Profile pour le standard OpenSearch, qui pour les outils facilite à la fois la syndication et la consommation de résultats de recherche personnalisés. Nous avons aidé à créer et puis rapidement déployer le microformat rel="nofollow" pour aider à limiter l'impact des commentaires et du spam de blogs. La majorité de notre code est opensource, et nous avons annoncé une distribution GPL de Movable Type qui sera disponible plus tard cette année.

Deux de nos plates-formes -- Vox et LiveJournal -- sont des applications de blogging social. En développant et en faisant tourner ces produits, nous entendons tous le temps nos utilisateurs et clients à propos des défis qu'ils rencontrent autour de la découverte de nouveaux réseaux sociaux, de s'enregistrer comme utilisateur et d'identifier des personnes qu'ils connaissent déjà sur ces nouveaux services. Nous croyons que les problèmes que rencontrent nos utilisateurs ne sont pas uniques, et qu'il y a une opportunité d'utiliser des standards ouverts pour simplifier et profiler l'expérience utilisateur au moment de rejoindre un nouveau service disposant de fonctionnalités sociale dans son noyau. Ceci ne concerne pas uniquement l'amélioration de nos services ; il s'agit d'aider à gérer votre réseau social sur tous les services que vous utilisez.

Nous avons travaillé à la résolution de ce problème et au lieu de ne faire qu'en parler, nous voulons vous présenter ce que nous avons appris à cette heure. Le screencast final dans ce billet montre un outil expérimental que nous avons créé chez Six Apart pour visualiser les relations en ligne.

Enregistrement et Connexion avec OpenID

La plupart des services que vous visitez vous obligent à choisir un nom d'utilisateur et un mot de passe au moment de créer un compte. Au delà des problèmes de sécurité posés par l'utilisation du même mot de passe où que vous alliez, il existe beaucoup de services qui veulent uniquement savoir que vous êtes la même personne que celle qui est passée il y a une semaine. Commenter sur les blogs est un exemple génial de ça ; en tant que blogueur je veux pouvoir construire un rapport avec mes commentateurs et ma communauté de lecteurs. Sur LiveJournal, je peux facilement permettre à mes amis n'ayant pas de comptes chez LiveJournal de visualiser mon contenu protégé et commenter mes billets en se connectant avec leurs OpenIDs.

OpenID facilite l'enregistrement sur un nouveau service, en supprimant le fardeau de créer une énième nouvelle combinaison de nom d'utilisateur et mot de passe, et à saisir votre nom, votre adresse email et d'autres informations vous identifiant personnellement. On estime qu'il existe plus de cinq mille sites qui supportent OpenID et près de 120 millions d'URLs OpenID.

Dans ce bref screencast de 40 secondes, vous verrez comment il est facile de s'enregistrer chez BackPack et Dopplr en utilisant OpenID.

(Narration)

Avec OpenID je peux très facilement m'enregistrer sur un nouveau service comme Backpack de 37Signals, sans avoir à passer le processus de créer une fois de plus un autre compte utilisateur. Au lieu de cela, les nom d'utilisateur et mot de passe sont remplacés avec mon compte OpenID et c'est dont ce dont j'ai besoin pour me connecter. Dopplr est encore un autre exemple où une fois que j'ai un compte, je peux y attacher mon OpenID et l'utiliser pour m'enregistrer dans le futur. Mon OpenID, davidrecordon.com, pointe vers mon LiveJournal, Twitter et Pownce où j'ai déjà défini des groupes d'amis. Maintenant quand je me connecte sur n'importe lesquels de ces services, je démarre encore à partir de zéro avec zéro ami.

Inviter Vos Amis

Une fois enregistré(e) sur un nouveau service, une des étapes suivantes les plus importantes est généralement de trouver des amis qui sont déjà là et d'inviter de nouveaux amis à vous rejoindre.

Beaucoup de services aujourd'hui, comme Facebook, vous permettent de vous connecter et de copier vos contacts et amis provenant d'autres services sur le Web. Facebook vous permet de saisir votre adresse email et votre mot de passe pouvant provenir de Gmail, AOL et Yahoo! pour extraire toutes les adresses email avec lesquelles vous avez échangé des messages. Bien que vous puissiez ne pas penser cela comme un risque de sécurité avec des services dans lesquels vous avez confiance comme Facebook, il a été montré il y a quelques semaines que donner à quelqu'un l'accès facile à votre carnet d'adresses email peut avoir des conséquentes tout à fait imprévues.

Quechup.com s'est lancé il y a quelques semaines comme un nouveau service de réseau social. Avec peu de contexte pour le nouveau service, beaucoup de gens ont donné joyeusement leurs nom et mot de passe Gmail afin de vérifier si leurs amis étaient déjà membres. Ce que beaucoup de ces personnes n'ont pas réalisé est que Quechup pourrait utiliser cette information pour e-mailer des invitations à joindre Quechup à tous ceux présents dans leurs carnets d'adresses Gmail. Beaucoup d'emails non voulus et des excuses gênées ont suivi.

Quand on pense bien à cela, il est facile de voir comment une adresse email et un mot de passe peuvent être la clé pour compromettre beaucoup d'autres données personnelles. Avec son système de connexion partagé, un compte Google permet l'accès non seulement à Gmail mais aussi à un compte Google Checkout comme Paypal, la gestion de votre publicité via Adsense et la visualisation du trafic de tous les sites que vous suivez via Google Analytics. Si votre nom d'utilisateur Gmail et votre mot de passe ont été donnés à un service voyou, cela pourrait vouloir dire que votre compte en banque se fasse rincer, que vous allez afficher des publicités dégoûtantes et les données statistiques de trafic confidentielles sur votre site sont désormais rendues publiques.

L'une des réalités du Web d'aujourd'hui est qu'avec la prolifération de services, les utilisateurs partagent souvent les mêmes noms d'utilisateurs et mots de passe entre les comptes. Ceci crée un risque potentiel : si vous fournissez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour trouver des amis dans votre carnet d'adresses, un service voyou pourrait essayer d'utiliser cette combinaison nom-utilisateur/motdepasse pour se connecter dans votre identité plus large sur MSN et moissonner plus d'informations personnelles vous concernant. OpenID peut aider à résoudre ce problème en réduisant le nombre de mots de passe que vous avez répandu sur tout le Web, et en ajoutant potentiellement une force supplémentaire à votre fournisseur OpenID en souscrivant à des services tels que ceux offerts par VeriSign, MyOpenID et Vidoop.

Même si OpenID aide à résoudre ces problèmes, le problème en lui-même est bien plus grand que de simplement réduire le nombre de comptes que vous gérez en ligne. Etant parvenu à un stade où c'est désormais pratique commune pour un service que de vous demander votre email/mot de passe pour inviter vos amis, illustre vraiment simplement comment ce problème est devenu grave.

Gérer Votre Réseau

Nous pensons que le meilleur moyen pour vous de gérer votre réseau est d'arrêter de penser à toutes ces petites pièces et de commencer à se concentrer sur la grande image : vous et les personnes qui comptent pour vous. Nous pensons que les relations signifient plus de choses que des adresses email ou quels sont les services auxquels vous êtes enregistré(e). Aussi si nous avons créé une démonstration expérimentale fondée sur des technologies ouvertes OpenID, la hCard et XFN des Microformats, et FOAF qui vous permettent de voir votre réseau entier de relation en un seul endroit - à travers les services, les plates-formes et le Web tout entier.

Intéressé ? Voyons comment ça marche.

Décrire Vos Relations

Alors que quelques services cherchent discrètement dans les sites de réseaux sociaux les profils donnés dans une adresse email (et puis republient cette information), ce n'est pas la seule approche pour découvrir des personnes sur le web. Les "blogrolls" ont existé depuis de nombreuses années et sont un moyen simple de produire des liens vers vos amis. Mais vous pourriez aussi utiliser une "blogroll" pour faire des liens vers d'autres endroits où vous êtes sur le web. Mark Paschal a fait ça sur son site, en créant une liste de liens sur sa barre latérale qui pointe vers ses profils quelque part ailleurs sur le Web. Nous construisons actuellement un plugin Movable Type qui vous aidera à créer et gérer votre propre "liste quelque part ailleurs". Vous pouvez imaginer cette fonctionnalité apparaître sur Vox, LiveJournal et TypePad.

Ces listes peuvent utiliser XFN (un simple microformat HTML) pour faire que ces relations publiques soient lisibles par les machines. Une fois qu'elles sont lisibles-par-des-machines, les services web peuvent faire qu'il soit plus facile pour les utilisateurs de découvrir des amis de façon transparente et décentralisée.

Ce screencast de 40 secondes présente simplement comment il est facile d'utiliser XFN même si vous ne connaissez rien de plus que le HTML basique.

(Narration)

Pour décrire quels services vous utilisez, vous créez simplement un lien à partir de votre blog ou site web vers votre page profil sur ces autres services. Des formats comme XFN et hCard font cela directement. Dans XFN, vous utilisez rel="me" dans vos tags de lien pour dire "ceci est un de mes profils". Comme vous pouvez le voir, j'ai ajouté des liens vers mon blog, Twitter et Pownce à partir de davidrecordon.com (qui est aussi mon OpenID) et les ai marqués en utilisant XFN

Non seulement ai-je fait un lien vers mon profil Twitter, mais j'ai aussi fait un lien arrière vers davidrecordon.com. Ceci a créé un lien bi-directionnel entre mon site web et mon profil Twitter ce qui prouve que j'ai le contrôle sur ces deux comptes distincts.

Trouver Vos Amis

Partager vos multiples profils en ligne est génial, mais la véritable valeur vien en trouvant vos amis sur tous vos réseaux sociaux. Ceci est rendu possible à travers par la combinaison de technologies comme XFN et FOAF, qui ensemble peuvent décrire qui vous connaissez et comment vous les connaissez. TypePad, LiveJournal et Vox produisent automatiquement FOAF (et bientôt XFN) et Movable Type a toujours eu cette capacité. Mais ce n'est pas seulement nos produits -- des services comme LinkedIn, hi5, Twitter, Yelp et Last.fm supportent tous ces technologies.

Ce screencast d'une minute montre un outil expérimental que nous avons créé chez Six Apart pour visualiser ces relations en ligne.

(Narration)

Mon collègue a listé ses différents comptes sur le web sur le côté droit de son site web. Il a utilisé le Microformat XFN pour marquer ces liens ce qui permet aux outils de découvrir et comprendre automatiquement leur sens.

Cet outil expérimental utilise XFN, FOAF et hCard pour comprendre ces relations en linge. En démarrant avec l'url de Mark, que j'ai saisie, il crawlera le web en cherchant les autres comptes qu'il a marqués comme étant à lui. Il cherche les liens bi-directionnels entre les ensembles d'URLs afin d'installer une déclaration vérifiée. Ce graphe affiche tous les comptes que Mark a reliés ensemble.

Maintenant, en faisant une étape supplémentaire, à partir de mon site web, je lie vers mon blog, Twitter et Pownce aussi via XFN. Ces services utilisent tous XFN et FOAF pour marquer mes amis de la même façon. Ceci permet aux outils de découvrir aussi automatiquement mes amis sur chaque service.

Ce graphe démarre sur davidrecordon.com et montre mes comptes Twitter, LiveJournal et Pownce avec tous mes amis sur chacun. Mon compte LiveJournal est montré tout en haut à droite, entouré par les cent-cinquante amis que j'ai. Mon site web lie directement vers mon adresse emai tandis que mon LiveJournal lie vers un hast de ça ; à la fin ils se relient tous deux ensemble. Parce que j'ai un lien bi-directionnel XFN sur chacun de ces services, les profils Facebook, Dopplr et Digg liés à partir de mon Pownce peuvent être aussi interprétés comme étant les miens.

Knowledge is Power (ou, pourquoi l'ouverture vous aide à prendre le contrôle de votre intimité)

A ce stade, certains d'entre vous se demandent "Pourquoi voudrais-je que tout le monde sache tout de moi ? Qu'en est-il de ma vie privée ?" Ce sont les bonnes questions à se poser. Mais il est important de garder à l'esprit que notre démonstration ne présente seulement que des relations qui ont été déjà explicitement reliées à travers l'utilisation de hCard, XFN et FOAF. Ces technologies ne vous suivent pas partout sur le Web, traçant "invisiblement" tous vos déplacements. Ce n'est pas un spyware. Ce n'est pas du data mining. Le graphe social de vos relations existe déjà - notre démo vous laisse simplement le voir. Ne voudriez-vous pas plutôt pouvoir voir ce qui existe déjà afin que vous puissiez mieux gérer ces relations ?

Nous croyons que certaines personnes verront ça comme un outil puissant pour prendre le contrôle de leur intimité et vie privée et que même si nous ne pouvons pas prédire quelles formes ces contrôles pourraient prendre, nous pensons que faire que le graphe social soit visible est une première étape puissante et nécessaire pour libérer les personnes de la gestion de leurs réseaux de relations une pièces à la fois. Chez Six Apart, nous sommes fiers de vous fournir les meilleurs outils pour partager vos vies avec les personnes qui comptent pour vous, et la vie privée tent une grande place en faisant ça. Vox et LiveJournal ont de l'intimité de contenu au coeur du service, et nous cherchons la façon de vous fournir des outils faciles à utiliser pour contrôler l'information que vous partager concernant votre identité, votre vie et vos activités. Nous reconnaissons et comprenons que parce que de plus en plus d'interactions migrent en ligne, tout le monde ne voudra pas voir exposé chaque aspect de sa vie au monde entier.

La Conversation a Besoin de s'Ouvrir

Bien que cela puisse être intéressant sur le plan académique, nous sommes en train de travailler pour faire que ces technologies soient réelles dans nos produits. Nous explorons les nombreuses manières avec lesquelles nous pouvons intégrer ce que nous avons démontré ici à l'intérieur de Movable Type, Vox, LiveJournal et TypePad. Imaginer par exemple utiliser Movable Type pour définir vos comptes ailleurs sur le web, et puis permettre à vos amis sur ces services de commenter en utilisant OpenID et de couper la file de votre queue de modération de commentaire. Ou d'utiliser Vox pour republier facilement le contenu que vous avez créé sur Flickr, Twitter et d'autres services équivalents, et les partager en un lieu avec votre voisinage.

Pour finir, si vous gérez un service de réseau social, nous vous encourageons vivement à adopter OpenID, hCard, XFN, FOAF et les autres standards avoisinants concernant la portabilité de données. Si vous utilisez des sites sociaux, nous vous encourageons à réfléchir aux outils qui seraient les plus bénéfiques pour votre expérience en ligne et de bloguer vos idées avec le tag ou la catégorie "socialgraph". Vous nous retrouverez aussi à parler sur différents événements à venir à savoir Web 2.0 Summit, Digital ID World, Web 2.0 Expo Berlin et Graphing Social Patterns et nous aimerions continuer cette conversation en face à face. Vous pouvez aussi suivre ces technologies sur nos blogs produits pour Vox, LiveJournal, TypePad et Movable Type. Peu importe le lieu ou le format, nous sommes excités à faire avancer cette conversation et attendons vos réactions et vos idées.

Posté à 13h04 | Commentaires | lien de référence | digg this

Comments

Latest Month

May 2018
S M T W T F S
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Powered by LiveJournal.com
Designed by Tiffany Chow